Massage Chi Nei Tsang

A écouter sur ce sujet, L'émission "CQFD" du 17 avril 2013 sur la Radio Suisse Romande.

Le Chi Nei Tsang est une magnifique méthode manuelle qui permet de dégager l’énergie bloquée et  ainsi rééquilibrer et restaurer la vitalité. Cette technique active et stimule notre capacité d’auto guérison et nous aide à retrouver confiance, courage, patience, endurance et joie de vivre. Il peut se pratiquer seul en auto-massage, ou avec un thérapeute. Suivant les besoins le Chi Nei Tsang désintoxique et tonifie la peau, nettoie le système lymphatique et rééquilibre le système circulatoire, améliore le système digestif et le transit, ou stimule les fonctions uro-génitales. Les bienfaits sont ressentis très vite et les résultats sont durables.

Le Chi-Nei-tsang est une technique ancestrale qui vient des temples de la Chine taoïste, dans lesquels les moines l’utilisaient pour se renforcer, se désintoxiquer et accéder à un haut niveau d’énergie.

Dans la chine ancienne on avait déjà remarqué que derrière tout problème de santé même mineur, il y a toujours une charge émotionnelle, et que les émotions dites « négatives », étant toujours à la recherche d’une porte de sortie, créent un cycle de négativité et de stress conduisant à son tour à la formation de nœuds, enchevêtrements et obstructions diverses à l’intérieur de nos organes et tissus. Si l’on ajoute à cela une nourriture pauvre, des postures inadéquates, un excès de travail et un manque de sommeil, les maladies et les accidents apparaissent.

Ce massage se pratique sur l’abdomen principalement avec des touchers à la fois profonds et léger, afin d’habituer les organes internes à travailler plus efficacement ainsi que tous les systèmes vitaux du corps : digestif, respiratoire, cardio-vasculaire, lymphatiques, nerveux, endocrinien, urinaire, reproducteur, le squelette, musculaire et y compris le système méridien d’acupuncture. Les charges émotionnelles sont aussi approchées de cette manière et progressivement digérées. Le nombril, ses racines et sa périphérie reflètent toutes les tensions internes et externes du corps.

Nos intestins sont considérés comme un deuxième cerveau, très similaire à celui logé dans le tête, qui est appelé système nerveux entérique, il est composé de neurones, de protéines et de neuro-transmetteurs autonomes, illustrant le lien indissoluble qui existe entre le corps et l’esprit. Ainsi, nous avons dans le ventre pour peu que nous le laissions fonctionner, toute la pharmacopée biochimique nécessaire à notre détente, à notre joie de vivre et à notre épanouissement. De plus il est le gardien principal de notre immunité, fonction principale de notre survie.